Lait et Viande BIO; Meilleur pour la Santé ?

Lait BIO et Viande BIO contiennent plus d’Oméga-3

Une récent article publié dans le « British Journal of Nutrition »
indique que plusieurs études ont rapporté une teneur plus
élevée en Oméga-3 dans le lait Bio et la viande Bio.

Les Oméga-3 ; on en entend souvent parler mais on ne sait pas
toujours ce que c’est.

Les Oméga-3, ce sont des acides gras dits « essentiels » qui
doivent impérativement être apportés par l’alimentation tout
simplement parce que l’organisme ne sait pas en fabriquer.
Ils possèdent de nombreuses propriétés et jouent un rôle crucial
pour la santé ; ainsi ils contribuent au développement du Cerveau, des Muscles et des Os. Ils interviennent également
dans la réduction des risques des maladies cardio-vasculaires,
enfin ils protègent notre système immunitaire (bien utile en ces
temps de COVID)
On les trouve dans les poissons gras, les huiles de Lin, de Colza,
de noix, les graines de Chia, de chanvre et certains légumes
comme la mâche, le chou, le pourpier et enfin un fruit : l’Avocat.
Le régime Méditerranéen que nous mettons souvent en avant
chez Form’Eat est souvent associé aux Oméga-3
Si l’on s’en tient à l’étude et à titre d’exemple, ils expliquent
qu’un demi-litre de lait entier bio (ou l’équivalent en graisses
laitières à partir de fromage ou beurre bio) apporte 16% (39 mg)
des apports recommandés en oméga-3 en Grande-Bretagne,
alors que le lait entier conventionnel n’en apporte que 11% (25
mg).
Cependant le lait bio renferme moins d’iode, un nutriment dont
beaucoup de personnes manquent dans les pays comme la
Grande-Bretagne où le sel n’est pas iodé.
Les chercheurs rapportent aussi que la viande bio contient
moins de graisses saturées.
Si les oméga-3 en plus du lait et de la viande bio sont une bonne
nouvelle, elle doit être relativisée. « L’accent est mis sur les 56 %
d’oméga-3 de plus dans le lait bio, mais cela ne concerne que la
graisse du lait, donc les laitages entiers », commente le Pr Ian
Givens (université de Reading). « Passer du lait traditionnel au
lait bio n’augmente l’apport d’oméga-3 que de manière
marginale. De tels changements mineurs ne sont pas
susceptibles de représenter un bénéfice nutritionnel ou un
bénéfice pour la santé », dit-il.
Le bénéfice réel des produits animaux bio vient de la charge en
pesticides. Le lait traditionnel peut renfermer des taux
significatifs de certains pesticides, ce qui explique probablement
pourquoi une consommation élevée de produits laitiers est
associée dans la plupart des études à un risque élevé de maladie
de Parkinson. D’autre part, cette consommation tout au long de
la vie ne prévient pas les fractures osseuses comme le fait croire
l’industrie laitière, et elle a des conséquences sur la santé que
l’on commence seulement à cerner. C’est un autre sujet ;
Lecture à suivre dans un prochain article…
Quoiqu’il en soit, la consommation quotidienne de lait et de
viande reste délétère sur l’organisme.

Sources : La Nutrition.fr – Yuka « Le guide de l’alimentation
0